DSC_7022-5

Lorsque nous demandons à nos amis et à des inconnus dans la rue “Nous passons le week-end à Paris. Vous avez des idées de visites un peu différentes” et que les amis et les inconnus dans la rue nous répondent “Allez au Jardin des Plantes et à la Ménagerie“, que faire? Lorsque nous regardons le programme de la Ménagerie et qu’il y est prévu une rencontre avec des soigneurs d’orang-outans, oh tiens, comme c’est intéressant, que faire?

Nous avons trouvé une solution : “Allons au Jardin des Plantes et à la Ménagerie“.

DSC_7276

DSC_7224

Sans titre-2

Le plus vieux zoo d’Europe

Pour l’historique, la Ménagerie du Jardin des Plantes est le plus vieux zoo d’Europe. Construit en 1794, il est classé comme monument historique. A l’époque, les connaissances et les normes de bien-être des animaux, notamment en matière d’espace de vie, n’étaient pas les mêmes qu’aujourd’hui. Comme les bâtiments du parc sont protégés, il est difficile de réaménager ou d’agrandir les abris et enclos. La Ménagerie a donc dû se séparer d’une partie de ses animaux. Les éléphants et girafes ont besoin de plus d’espace pour vivre.

Mais les femelles orang-outans sont restées : la grand-mère Nénette, sa fille Théodora, et sa petite-fille de 8 ans, Tamü.

Théodora boit du thé

Figurez-vous qu’un orang-outan, ça boit du thé. Enfin, ceux de la Ménagerie. Nénette, Théodora et Tamü n’aiment pas l’eau. Alors, les vétérinaires l’aromatisent pour la rendre plus au goût des primates et éviter leur déshydratation.

Les soigneurs leur organisent aussi des jeux et des épreuves à l’heure du dîner, pour les stimuler : bidon à dévisser, tubes à faire passer dans des grillages,… Et une fois que les singes ont récupéré leurs fruits, elles se les chapardent entre elles.

En plus de boire du thé, les 3 femelles dorment 13h à 15h par jour. C’est la moyenne pour un orang-outan. Ca laisse rêveur. Et dire que nous atteignons péniblement 6h-7h de sommeil.

L'”Homme de la forêt” (traduction malaise d’orang-outan) fait partie de la famille des grands singes qui compte 6 espèces. On y va pour le décompte : le gorille, le chimpanzé, le bonobo, le gibon et…

Michel, lui, avait trouvé.

… l’homme. Oui oui, nous sommes des grands singes (certains sont petits aussi).

IMG_1276

img_1331

Menace d’extinction : l’huile de palme

Tous les primates sont en danger d’extinction. Plusieurs menaces pèsent sur la survie des orang-outans. Les tigres et les serpents sont leurs prédateurs naturels; et ils sont l’objet du braconnage. Le trafic animalier est le 2ème trafic le plus répandu dans le monde après le trafic de drogue.

DSC_7061

Mais la première menace est la déforestation. Conséquence principale de l’utilisation massive de l’huile de palme.

L’huile de palme est l’huile alimentaire la moins onéreuse. On peut cultiver une grande quantité de palmiers sur une petite surface ce qui diminue fortement son coût de production. On la retrouve dans énormément de produits de consommation courante. Pour n’en citer qu’un : le Nutella. L’huile est également utilisée comme biocarburant et dans les cosmétiques. Un énorme marché donc. Et une catastrophe écologique et humanitaire.

Pour cultiver les palmiers à huile à échelle industrielle, les firmes abattent les forêts tropicales. Elles agrandissent ainsi les terres cultivables mais détruisent l’écosystème et augmentent l’émission des gaz à effets de serre. Les populations locales sont délocalisées et privées de leurs moyens de subsistance.

En 20 ans, les orang-outans de Bornéo ont perdu 80% de leur habitat naturel et de leur réserve de nourriture.

DSC_7028-4

DSC_7149

DSC_7129

Liens relatifs à cet article

Quelques photos de la Ménagerie

[nggallery id=13]

Close