Pour les gourmands comme nous, voici nos bonnes adresses, à petit budget, au Cambodge.

Nos petits conseils

  • Quand vous choisissez un restaurant ou un street food, regardez celui où de nombreux locaux mangent. C’est souvent signe de qualité, le roulement assure des produits frais et il devrait être bon marché (ou en tout cas, meilleur marché que celui où mangent surtout des touristes).
  • Au Cambodge, oubliez les glaçons s’ils n’ont pas de trous au milieu (les glaçons industriels à l’eau filtrée). C’est le seul pays où nous sommes tombés malades.
  • Dans les petits restaurants, prenez votre temps. Les plats ne sont pas préparés à l’avance mais cuisinés au moment où vous les commandez.

Où manger au Cambodge

Qu’est-ce qu’on mange au Cambodge ?

Outre le fried rice, les fried noodles et les curry qu’on trouve partout en Asie, les spécialités khmères sont nombreuses:

  • Le lok lak : un plat de bœuf mariné, cuit aux oignons et servi avec une sauce de jus de citron et de poivre.
  • L’amok : du poisson (ou du poulet) en papillote dans une feuille de banane, cuit dans du lait de coco.
  • Le barbecue khmère : une sorte de mélange entre une pierrade et une fondue bourguignonne. On vous amène une plaque bombée chauffée sur du charbon, du bouillon pour l’humidifier, des légumes, de la viande, des nouilles, des sauces et vous mixez comme vous le souhaitez. N’oubliez pas de d’abord faire fondre le morceau de gras qui empêchera le viande de coller.
  • Le crabe au poivre vert : le délice de Kampot et de Kep, sur la côte. Le crabe est cuit avec une sauce au poivre vert de Kampot, région réputée pour la culture de cette épice qui ne se conserve fraîche que 3-4 jours.
  • Le rice and pork : tout est dans le titre, c’est du porc frit avec du riz accompagnée de concombre marinée dans une sauce aigre-douce pimentée. On le commande à emporter dans les boui-boui du bord de la route, c’est idéal avant un long trajet en bus.

Et pour les petites faims, Julie ne résistait pas aux beignets de patate douce vendus par les marchands ambulants dans les rues de Phnom Penh. Merci Aurore pour le conseil 😉

Note : les prix indiqués datent de mai 2014. La monnaie cambodgienne est l’US Dollar (1€=~1,3$) et le Riel (1€=~5500Riel). En moyenne, le street food vous coûtera ~1$ et les petits restaurants ~3$.

[wptabs type=”accordion” style=”wpui-light” mode=”vertical”]

[wptabtitle] Où manger bien et pas cher à Phnom Penh ?[/wptabtitle] [wptabcontent]

Poivre rouge et blanc

le Night Market

C’est pour l’ambiance qu’on vient ici. Il s’agit bien d’un marché et non d’un restaurant. Ici, le vendredi et le samedi soir, touristes et locaux se rejoignent au centre du marché, où des nattes sont disposées sur le sol. On commande du street food autour de la place et puis, on s’installe pour pique-niquer.

Les prix : 1$-5$.

Adresse : Comment dire? Le night market se trouve…au night market. Au croisement du Preah Sisowath Quay et de la Preah Mohaksat Treiyani Kossamak, près du Wat Phnom et le long de la rivière du Tonle Sap.

Chocolate, by The Shop

Quelle surprise pour Julie, se baladant à vélo dans les rues de Phnom Penh, de tomber soudain sur une cholaterie belge. Griet Lorré a pourtant ouvert ici une chocolaterie belge 100% made in Cambodia. Il fallait bien tenter ça et ça en valait la peine. Bon, c’est un peu plus cher que nos adresses habituelles mais la qualité n’a pas de prix. Pourquoi acheter du chocolat belge au Cambodge me direz-vous? Parce que le cacao se marie aux saveurs locales.

Testé et approuvé : Nous avons pris un ballotin de pralines (principalement au chocolat noir) et tout était bon mais le goût exceptionnel fût le chocolat au poivre de Kampot. Julie en salive encore.

Adresse : #35, Street 240

Le site web du Chocolate Shop

[/wptabcontent]

[wptabtitle] Où manger bien et pas cher à Siem Reap ?[/wptabtitle] [wptabcontent]

Hansa BBQ & Seafood

Les prix : 4,5$.

Plats testés et approuvés : Il n’y a pas de menu : ici, on mange le barbecue khmère. Si vous avez faim, c’est l’endroit idéal. Le Hansa propose un buffet à volonté de viandes, légumes, nouilles,… que vous faites cuire sur votre pierrade.

Adresse : 175, Wat Bo Road.

La page Facebook du Hansa BBQ

Notre Street food préféré

Les prix : 3000-5000 Riel.

Plats testés et approuvés : Les vermicelles aux nems. Michel les prenait à la viande (avec de la viande hachée et des crevettes séchées), Julie a testé mais a préféré de loin les végétariens.

Adresse : Au coin de Wat Bo Road et de Samdech Tep Vong.

Devant Angkor Wat

Ce n’est pas pour la nourriture mais pour l’expérience que nous vous conseillons Angkor Wat. Lorsque vous commandez un plat dans les boui-boui en face d’Angkor Wat, demandez-leur de vous installer une natte sur la grande pelouse, au bord du bassin. Ils vous y apporteront vos plats et vous pourrez agréablement pique-niquer. Beaucoup de Khmers le font mais peu de touristes connaissent ce petit truc (merci Marion).

Les prix : 2$-4$.

Adresse : Sur les pelouses, le long du bassin d’Angkor Wat.

[/wptabcontent]

[wptabtitle] Où manger bien et pas cher à Kampot ?[/wptabtitle] [wptabcontent]

Egrenage du poivre vert

Mira Home Cooking

Comme son nom l’indique, ici, on mange des bons plats faits maison.

Les prix : 2$-4$.

Plats testés et approuvés : le vegetable curry (2,5$) et le vegetable fried rice (2$), généreusement servis.

Adresse : Ce petit restaurant se trouve dans la rue parallèle à la Riverside Road, juste derrière le Old Market (pas très loin du Captain Chim’s, très connu à Kampot)

[/wptabcontent]

[wptabtitle] Où manger bien et pas cher à Kep ?[/wptabtitle] [wptabcontent]

Le crabe de Kep

Crab Market

Il ne s’agit pas d’un restaurant à proprement dit mais du fameux marché au crabe où de nombreuses enseignes vous proposent le crustacé. C’est certes plus cher que le reste du Cambodge mais ça en vaut la peine.

Les prix : 5$-7,5$.

Plats conseillés : Sans hésitation, le fameux crabe au poivre vert. Nous en avons pris un grand à 2 (7,5$) mais le petit à 5$ aurait suffi.

Adresse : Le marché au crabe se trouve à 5km du centre de Kep et à 2km de Kep Beach, au Nord, le long de la mer (évidemment).
[/wptabcontent]

[wptabtitle] Où manger bien et pas cher à Kratie ?[/wptabtitle] [wptabcontent]

Lok Lak

Le Tonlé

Le Tonlé est une association qui forme des jeunes défavorisés aux métiers du tourisme. Basé à Stung Treng, le centre de formation vient d’ouvrir également une guesthouse et un restaurant à Kratie, dans le but de former les jeunes sur le terrain.

Les prix : 3$-5$.

Plats testés et approuvés : le fish amok, le lok lak au boeuf, les spring rolls et en dessert, les bananes flambées. Nous sommes retournés 3x dans ce restaurant et avons goûté différents plats qui étaient tous de qualité.

Adresse : 724 Road No. 3

La page Facebook du Tonlé

[/wptabcontent]

[wptabtitle] Où manger bien et pas cher au Mondolkiri (Sen Monorom) ?[/wptabtitle] [wptabcontent]

Tree Lodge

Les prix : 2,5$-4$.

Plats testés et approuvés : Tout est bon mais l’immanquable, c’est le fantastique homemade curry (végétarien à 2,5$, avec viande à 3$). Même si vous n’y logez pas, ça vaut la peine de s’y déplacer juste pour goûter le curry.

Adresse : 76, Krong Saen Monourom. Des panneaux indiquent le chemin depuis le centre-ville.

Cuisine au bambou

Si vous dormez en trek dans la jungle au Mondolkiri, vous testerez la cuisine au bambou et son petit goût fumé.

[/wptabcontent]

[wptabtitle] Où manger bien et pas cher à Sihanoukville (Otres Beach) ?[/wptabtitle]
[wptabcontent]

Papa Pippo

C’est sûr, pour le Cambodge, c’est cher. Mais cette famille italienne propose de vraies pizzas italiennes, à pâtes fines et produits frais. On ne regrette pas d’avoir craqué.

Les prix : 4$-10$.

Plats testés et approuvés : la pizza Marinara

Adresse : Tout au bout de la Marina Road, la route qui longe la mer.

Le site web de Papa Pippo

[/wptabcontent]

[/wptabs]

Après avoir mangé, vous cherchez un endroit où dormir? Voilà notre retour sur les guesthouses bon marché où nous sommes allés au Cambodge.

Bon appétit !

Close