Singapour

Singapour, ville plurielle aux influences malaises, chinoises, anglaises et américaines, ville-état en construction identitaire qui fête ses 49 ans en 2014. Devant de telles démesures, entre les arbres lumineux des Gardens by the Bay, les jeux de lumière de Wonderful ou les gondoles du Marina Bay Sands, on se croirait parfois dans un parc d’attraction pour millionaires.

Singapour, la ville où les chewing-gums sont interdits

Ce n’est pas une légende urbaine. Les autorités, fatiguées de devoir récurer trottoir et autres pour les débarasser des chewing-gums trop collants, les ont tout simplement interdit. Vous n’en trouverez donc pas sur l’île. Manger ou boire dans le métro vous coûtera 500 SG$ d’amende. Et apparemment, certains ascenceurs gardent encore des étiquettes rappellant l’interdiction formelle d’y uriner. Merci pour la précision.

Mais il n’y a pas que l’hygiène que Singapour prend au sérieux. Cinq semaines avant le grand jour, la ville propose chaque samedi, une répétition générale du spectacle de la fête nationale. Avec parachutistes, F16 et grand feu d’artifice. En arrivant à 17h à la Marina, nous avions déjà difficile à nous trouver une bonne place pour admirer le spectacle pyrotechnique. Le pays est jeune et a besoin de se créer une identité singapourienne. Etrangement, cela se fait à grand renfort de chansons qui sonnent très Broadway.

Visiter Singapour gratuitement

J’avoue qu’après 6 mois d’Afrique et d’Asie, me retrouver dans une grande ville fait plaisir. Mais comment profiter de la ville la plus chère du monde avec un budget restreint (11€/jour/personne) ? Suivez le guide pour une visite de Singapour gratuit.

Arab Street et le quartier malais

Ce qu’on aperçoit d’abord, c’est le grand dôme d’or de la Mosquée du Sultan. Si le quartier est maintenant pris d’assaut par les vendeurs de souvenirs, il reste agréable de se promener dans les ruelles colorées de cet ancien quartier malais.

Comment s’y rendre ? Arrêtez-vous à la station de MRT Bugis (lignes bleue et verte). Le quartier arabe se trouve à 5-10 min de marche.

Chinatown

Sous les innombrables lanternes rouges, flânez dans le quartier chinois. Visitez le temple hindou Sri Mariamman ou le temple bouddhiste Buddha Tooth Relic, où de nombreux croyants viennent se recueillir, au milieu des touristes curieux. En vous évadant un peu de la rue touristique, à l’arrière du temple bouddhiste, vous trouverez les vieux chinois jouant au Majong pendant que leurs femmes enchaînent quelques pas de danse en ligne (un peu comme de la country) sur la scène principale.

Comment s’y rendre ? Arrêtez-vous à la station de MRT Chinatown (lignes bleue et mauve).

La fête nationale

Si vous avez la chance de vous trouver à Singapour dans les 5 semaines qui précèdent la fête nationale du 9 août, vous pourrez assister chaque samedi au magnifique feu d’artifice qu’offre la ville en répétition. Arrivez tôt à Marina Bay si vous voulez prendre des photos. Dès 17h, l’endroit est pris d’assaut par les familles et les photographes.

Fête nationale de Singapour

Fête nationale de Singapour

Comment s’y rendre ? Arrêtez-vous à la station de MRT Bayfront (lignes bleue et jaune).

 

Héritage britannique

Singapour, entre ses nombreux buildings à l’américaine, regorge aussi de traces de son passé colonial britannique. Baladez-vous au pied du City Hall ou sous les voûtes de la cathédrale St Andrews, observez les riches retraités jouer au boulingrin (une sorte de pétanque) au Singapore Cricket Club, ou faites de la balancelle devant le Musée des civilisations. Empruntez ensuite le Cavenagh Bridge, l’un des plus vieux ponts de Singapour, pour aller voir le Merlion, le symbole touristique de la République de Singapour.

Comment s’y rendre ? Arrêtez-vous à la station de MRT City Hall (lignes verte et rouge).

Jardin botanique

Si, comme moi, vous aimez les jardins botaniques, il y a de quoi passer la journée dans celui de Singapour. Entre les jardins thématiques (jardin de l’évolution, des plantes curatives ou du gingembre), les grandes pelouses où lire et jouer au ballon et les concerts gratuits du dimanche soir, on ne s’ennuie pas.

Comment s’y rendre ? Arrêtez-vous à la station de MRT Botanic Gardens (ligne jaune).

Little India

Little IndiaFlânez dans les ruelles colorées du quartier indien, mangez végétarien dans les nombreux petits restaurants du coin et dénichez tout et n’importe quoi sous les arcades des échoppes locales : des jeans, de l’encens ou des jouets à l’effigie de Psy.

Comment s’y rendre ? Arrêtez-vous à la station de MRT Little India (ligne mauve)

MacRitchie Reservoir

Si la nature vous manque, que pensez-vous d’une petite randonnée en forêt de 11km ? Au long de l’eau, ou sur la passerelle du TreeTop (oui oui, c’est gratuit), vous apercevrez écureuils, singes et peut-être même des varans.

Comment s’y rendre ? Prenez le MRT jusque Bishan (lignes rouge et jaune), puis le bus 52 jusqu’à l’arrêt MacRitchie Reservoir, ou arrêtez-vous à la station de MRT Caldecott (ligne jaune), c’est à 10-15 min à pied.

Marina Bay et Gardens by the Bay

Ici, nous sommes face au centre des affaires de Singapour et à ses gratte-ciels. La promenade le long de la baie est agréable et elle réserve des surprises. Chaque soir, un spectacle gratuit de jeux d’eau et de lumières s’y tient : Wonderfull. Une fois par mois, l’étonnant musée des Arts et des Sciences propose des performances gratuites (et non moins étonnantes). Dans The Shoppes, vous pourrez observer les touristes asiatiques faire un tour de bateau dans le sous-sol du centre commercial ou les enfants glisser sur la patinoire (oui, vous avez bien lu, la patinoire !). Et de l’autre côté du Marina Bay Sands, cet immense hôtel surplombé d’une planche de surf, sachez que la majorité des Gardens by the Bay sont en accès libre. Seuls les dômes en sont payants.

Comment s’y rendre ? Arrêtez-vous à la station de MRT Downtown (ligne bleue), Marina Bay (lignes jaune et rouge) ou Bayfront (lignes jaune et bleue)

A voir aussi

Singapour réserve encore de nombreux trésors aux voyageurs à petit budget et nous n’avons pas pu tous les explorer.

Côté musée, visitez la Singapore City Gallery (entrée libre) ou les musées nationaux qui sont généralement gratuits après 18h ou pendant certaines fêtes.

Côté nature, baladez-vous dans la forêt primaire de la Bukit Timah Reserve ou découvrez les vestiges de la Deuxième Guerre Mondiale au Labrador Reservoir.

Singapour propose aussi de nombreux événements et concerts gratuits, notamment à l’Esplanade, en face de Marina Bay. Renseignez-vous dans les journaux ou sur les sites événementiels en arrivant.

 

Où manger à Singapour à petit budget ?

Hawker CentreEn deux mots : les hawker centers. C’est le paradis des gastronomes backpackers. Des dizaines d’échoppes préparent des plats asiatiques de toutes origines, des jus, des desserts,… le tout à petit prix (entre 4 et 7 SG$, en moyenne). Vous vous servez et vous allez vous installer à une des nombreuses tables aux alentours. Il y a des hawker centers dans chaque quartier, et généralement, au sous-sol de chaque centre commercial. Si vous ne trouvez pas, il suffit de demander. Bon appétit !

 

Close