En voyage, il y a les paysages magnifiques, l’histoire, les rencontres,… Et puis, il y a ces petits moments qu’on savoure… Retour sur l’Australie.

Boire un cappuccino crémeux sous le soleil hivernal. Avoir froid, à nouveau, après 6 mois d’Afrique et d’Asie, 38° à l’ombre et 90% d’humidité, et sentir la chaleur du breuvage se répandre en soi et réveiller ses membres engourdis.

Les champs de canola. A perte de vue, des étendues de fleurs jaunes qui éclairent le paysage et les collines.

Champ de canola

Voir la Voie lactée. Lever la tête et découvrir avec émerveillement que oui, on peut voir la Voie lactée à l’oeil nu, comme une sorte de gros nuage vaporeux et lointain percé de centaines d’étoiles.

Les chiens. Se promener à la rivière avec un chien, faire du couchsurfing avec un chien, faire de l’auto-stop avec un chien. Et, au lieu d’être, en pleine nuit, sur une mudroad cambodgienne, encerclée par 15 chiens galleux aboyant au plus offrant et avancer en s’assénant des “ne montre pas ta peur” (et en se félicitant d’être vaccinée contre la rage), se faire réveiller le matin par les léchouilles d’un jack russel et le couvrir de caresses jusqu’au soir.

Chip joue à la balle

Les dégustations gratuites. Chez chaque producteur, goûter le vin, l’huile d’olives, le vin, le chocolat, le porto de chocolat,…

Dégustation de vin

L’accueil des petites villes. S’attendre à passer la nuit dans un McDonald 24h parce qu’on arrive à l’improviste et recevoir 4 invitations de couchsurfeurs en une demie-heure.

Le parfum du mimosa. Se promener sur Quinn Island, à Cobram, et respirer la fraîche senteur de cet arbre en recherchant des koalas.

Cuisiner. Recommencer le couchsurfing et avoir accès à de vraies cuisines pour préparer des plats belges et passer de bonnes soirées avec nos hôtes et leurs amis.

invitation 1 invitation 2

 

Faire du trampoline. Sonner chez un inconnu pour lui demander d’essayer le trampoline dans son jardin. Qu’il accepte.

Trampoline

  • Julie

    Ca, c’est du commentaire qui fait plaisir 🙂 Pour les photos de la dégustation de vin, il faut dire que le lieu (et le vin testé) était inspirant 😛
    Si tu ne pars pas en Grèce prochainement, tu peux emmener Laurent dans un avion pour l’Amérique du Sud. On y sera vers mi-octobre.

Close