Quand on m’invite pour un week-end à découvrir Slack, un festival d’art contemporain en Côte d’Opale, je me dis que c’est chouette, simplement comme ça. Une fois sur place, je suis complètement emballée. Déjà par les superbes paysages du site des Deux-Caps (le Cap Blanc-Nez et le Cap Gris-Nez). La Côte d’Opale, c’est à 2h de notre petite Belgique, et ce sont de belles longues plages de sable fin comme nos belles longues plages de sable fin mais sans les affreux buildings qui gâchent la vue (et avec des falaises et les côtes anglaises en face). Ensuite par le festival (gratuit en plus) qui permet de découvrir ces paysages de façon originale et poétique.

Festival Slack en Côte d'Opale

Mais commençons par le commencement : C’est quoi le festival Slack ?

C’est quoi le festival Slack ?

Comme je le disais donc, c’est un festival gratuit d’art contemporain qui se tient du 20 juin au 20 septembre sur le site des Deux-Caps. 14 artistes s’y sont retrouvés en résidence pendant plusieurs semaines/mois pour y créer des œuvres éphémères, parfaitement intégrées à leur environnement.

Pour les découvrir, on se balade le long de 3 promenades (de 3, 5 et 8km) entre dunes, bois et marais, et sur 2 panoramas, entre Calais et Boulogne-sur-Mer (il va falloir que j’aille faire un tour à Boulogne-sur-Mer d’ailleurs car je n’ai pas eu le temps de m’y arrêter mais ça a l’air très joli).

Tout l’été, l’événement est complété par des balades musicales, des rencontres avec les artistes, des ateliers pour les enfants,…

Festival Slack en Côte d'Opale

Mes œuvres préférées

Je ne vais pas tout vous raconter, ça ne serait pas drôle, mais je vous livre quand même mon petit Top 3 des œuvres que j’ai préférées.

3. “Les sentinelles” de Françoise Pétrovitch

Les observatoires, vous savez, ces petites cabanes en bois dans lesquelles on se cache pour observer les oiseaux, m’ont toujours fascinée. C’est un peu comme s’ils étaient des petites fenêtres depuis lesquelles on peut observer un autre monde, une autre dimension dans laquelle on n’est pas invité. Celui de la Motte du Bourg donne sur les marais et la dune d’Aval.

C’est là que Françoise Pétrovitch a installé ses 3 sculptures, mi-animales, mi-humaines. Assises sur des chaises, 2 d’entre elles regardent l’horizon quand la 3ème, déguisée sous une tête de boeuf, observent les curieux à l’intérieur de la cabane.

Festival Slack en Côte d'Opale

2. “Le Musée du Point de Vue” de Jean-Daniel Berclaz

Chanceuse que je suis, j’ai visité le festival le week-end de 2 nouveaux “vernissages de Point de vue” de Jean-Daniel Berclaz. J’ai craqué sur le concept, simple mais inventif. En discutant avec les habitants de la région, le photographe leur a demandé de lui montrer un point de vue qu’ils apprécient dans la région, pour son paysage ou pour ce qu’il représente pour l’habitant.

Pascale, par exemple, a emmené Jean-Daniel à un endroit particulier de la plage des Dunes de la Slack (du nom de la rivière qui les traverse). L’artiste a immortalisé le lieu sur une photographie argentique en noir et blanc, diffusée dans la région avec une date et une heure, celle du vernissage, avec serveurs empingouinnés, nappes blanches, fruits et brioches. Et un vernissage sur la plage, ça en jette.

Festival Slack en Côte d'Opale

1. “Lola” de Pierre Redon

Lola a été mon coup de coeur pendant ce festival. Pour le lieu où l’oeuvre prend vie, la bois d’Haringzelles, et pour l’oeuvre en elle-même.

Le bois d’Haringzelles

Au milieu des champs, surgit un bois. Surgir est le mot approprié. Pendant la deuxième guerre mondiale, les allemands ont bâti une batterie de canons et un bunker à cet endroit. Pour les dissimuler, ils ont fait “construire” de toutes pièces une forêt. Des décennies plus tard, le bois a survécu, vainquant même les trous d’obus, et la nature a repris ses droits.

Festival Slack en Côte d'Opale

L’oeuvre sonore de Pierre Redon

On parcourt la balade dans le bois d’Haringzelles avec un mp3, à récupérer à la Maison du Site toute proche. Sur le chemin, il y a 3 enregistrements à écouter. Je me retourne lorsque j’entends les sabots des chevaux, prête à m’écarter. Mais leur pas ne vivent que dans mes oreilles. Une jeune femme raconte son histoire d’amour, sa séparation avec un soldat, qu’elle croit mort. Son histoire est émouvante dans ce lieu particulier.
Mais je ne suis pas au bout de mes surprises. Flavie, l’une des médiatrices du festival, me raconte l’histoire derrière l’oeuvre sonore de Pierre Redon. Pendant son séjour en Côte d’Opale, l’artiste a rencontré une jeune femme de la région, persuadée d’avoir une vie antérieure. Il lui a demandé si elle accepterait d’être enregistrée sous hypnose. Ce que l’on entend ne sont donc pas les déclamations d’une actrice. L’histoire est d’autant plus frappante.

Le festival se tient du 20 juin au 20 septembre 2015. Profitez donc encore de la fin de l’été pour le découvrir (et racontez-nous ce que vous en avez pensé).

Quand se tient le festival Slack ? Du 20 juin au 20 septembre 2015.
Où a lieu le festival Slack ? En Côte d’Opale, entre Calais et Boulogne-sur-Mer. Un stand d’information se tient à Tardinghen.
Combien coûte le festival Slack ? Il est gratuit 🙂
Voir le site web du Festival Slack
Close