En Wallonie picarde, la ville d’Ath a reçu le prix Eden pour le patrimoine immatériel ; la ville de Silly a été finaliste pour la valorisation du slow food. Eden est un prix européen qui m’est en valeur des “destinations d’excellence” qui promeuvent le tourisme durable.

Coup de projecteur sur ces deux projets !

Eden à Ath : ses géants et le folklore de la ducasse

Hormis la capacité des habitants à pouvoir ingurgiter une quantité impressionnante de bière pendant les jours de fête (ou en tout cas de mes amis venant de là), la ville d’Ath est internationalement connue et reconnue pour ses géants.

La Ducasse d’Ath

Reconnue “Patrimoine culturel immatériel de l’humanité” par L’UNESCO en 2008, La Ducasse d’Ath est une procession religieuse datant du Moyen Âge qui se transforma en parade et qui rythme la vie des habitants tout au long de l’année. Tout le monde s’attelle à la préparation de cette fête locale : il faut des couturiers, des artisans, les porteurs de géants, des musiciens, des figurants, etc. Et il faut nourrir et abreuver tout ce monde !

La ducasse* d’Ath une véritable dévotion pour ces hommes et femmes de papier, voire une croyance prophétique du résultat du combat final.

Chaque année, une jeune Athois est choisi pour être le berger David qui combattra Goliath. Pendant de longs mois, ce garçon supporte la pression d’être l’élu qui visera le trou dans le costume du géant Goliath à l’aide d’une balle afin de le défaire. Sur la Grand place en face de l’hôtel de ville, entouré de milliers d’Athois et de badauds agenouillés qui respectent un silence religieux, le garçonnet récite le discours guerrier et religieux puis se joue la prospérité de l’année à venir : s’il vainc Goliath, la ville connaîtra une année faste ; s’il manque sa cible, l’on présagera d’une année difficile pour les Athois et les Athoises. Le petit connaîtra gloire ou risée dans la ville.

*ducasse : “fête publique” en Belgique et dans le nord de la France

Bien entendu, ceci n’est qu’un moment des festivités. Chars et Géants défilent dans la ville, des centaines de figurants participent au cortège et la ville est en fête : ça rit, ça pleure, on apporte des significations aux géants, les différents chars représentent le patriotisme belge, l’histoire locale, les croyances d’un autre temps (comme le char du sauvage qui pourrait choquer plus d’un africain si on ne contextualise pas ce char).

La Ducasse d’Ath est finalement une fête de cohésion sociale où les habitants se rencontrent et fêtent leur ville tout en se souvenant du passé de celle-ci, une fête qui est ancrée dans les habitudes et qui revêt une importance capitale pour une majorité des habitants.

Visiter la Maison des Géants

La Maison des Géants a ouvert en 2000. Porte d’entrée pour comprendre le monde des géants, on y découvre les matériaux et les savoirs-faire artisanaux utilisés pour construire ces derniers. On apprend davantage sur les traditions de la localités ; le musée fait également une place aux Géants d’autres régions européens. Via des vidéos, on découvre l’importance de ces Géants pour la population et comment on transmet les savoirs de génération pour perpétrer la tradition depuis le Moyen Âge.

 

Visiter le centre d’Ath

L’office de tourisme d’Ath est à l’entrée de la maison des Géants : il propose des dépliants avec un circuit, soit de jour, soit de nuit ; ainsi que la location de vélos.

Ensuite, on part pour Silly à vélo via les points-noeuds : manière originale de faire un parcours sur mesure en suivant les numéros attribués à chaque carrefour (un panneau tous les 2-5km), ce qui permet de découvrir les perles d’un coin de pays.

Les points-noeuds à Ath

Points-nœuds : le panneau vert et blanc indique le carrefour 83 droit devant

L’Eden à Silly : le slow Food

Bien qu’elle ne soit pas très peuplée, Silly raisonne dans l’oreille du bruxellois que je suis : elle promeut depuis longtemps le bien-être et de prendre son temps ; sa brasserie contribue aussi à mes rictus ^^

La brasserie de Silly

Au coeur de la ville, à 200 mètres de l’office de tourisme, se trouve la brasserie de Silly. En plus de certaines valeurs sûres, comme la triple Swaf, la brasserie a également des bières saisonnière et expérimente des brassins pour des bières spéciales.

La brasserie de Silly

Si vous le pouvez, évitez par contre de commencer par la visite et la dégustation de la brasserie de Silly car ça coupe les jambes (et évitez de trop boire évidemment).

La brasserie de Silly

L’Eden Slow Tour de Silly

La ville propose un Eden Slow Tour: un lunch avec des produits locaux et un parcours de 25km (mais on peut le raccourcir) pour découvrir le patrimoine de la région. Pendant la balade, vous passez par certains des producteurs dont les produits se retrouvent dans votre lunch. La balade est basée sur les points-nœuds.

Prix (2019) : 20 euros/1pers., 25 euros/2pers.
Le prix comprend notamment un lunch bag réutilisable, le lunch, une boisson, une carte du réseau de la Wallonie picarde (Wapi) à vélo. Il est aussi possible de louer des vélos au Syndicat d’Initiative de Silly (SIS).

Il est vraiment agréable de se balader à vélo en Wallonie picarde tout en découvrant de bons produits locaux. On sent que l’office de tourisme se consacre à valoriser le patrimoine et les productions locales et cela fait plaisir de voir une ville de petite taille être si dynamique dans ces initiatives citoyennes et dans son offre culturelle.

Château à proximité de Silly

Comment se rendre à Silly ou Ath

Des trains entre Bruxelles et Tournai permettent d’arriver facilement à Silly (à 2,5km du centre) ou Ath (400 mètres de l’office de tourisme). Au syndicat d’initiative de Silly (SIS) au centre ville de Silly ou de l’office de tourisme d’Ath, il est possible de louer des vélos à la demi-journée ou à la journée.

Les deux villes sont séparées d’une grosse dizaine de kilomètres.

Le train entre Bruxelles et Silly

Merci à mon ex-colocataire de s’être jointe à moi pour cette sortie touristique 🙂

Merci aux offices de tourisme d’Ath et de Silly pour leur accueil, ainsi qu’à Stéphanie et Jean-Sebastien de Wallonie Tourisme pour l’organisation du blog trip.

Close