Randonnée en Suisse : Le Chasseron dans le canton de Vaud

Trente-cinq minutes de chemin de fer depuis Yverdon-les-Bains avec une belle vue sur la vallée qui se révèle et me voilà à la station de train de Sainte-Croix, d’où démarre la randonnée “Le Chasseron”. Terminus, tout le monde marche…

La randonnée du Chasseron en Suisse

La gare de Sainte-Croix, est le départ de nombreuses randonnées. Il y a aussi des routes pour les VTT.

La randonnée du Chasseron dans le canton de Vaud

On commence à marcher quelques centaines de mètres pour sortir du village : l’occasion, si vous ne l’avez pas fait, de prendre de quoi grignoter et boire avant de commencer la randonnée.

Très vite, on se retrouve face à une barrière électrifiée avec un passage sur le côté : prenez-le. La nature commence à s’offrir à vous ; dans une prairie, on peut rencontrer quelques arbres et vaches qui se prélassent…

 

Au bout de 15-20 minutes de prairies entrecoupées par des bois, j’arrive à un passage un peu confus : il y a un croisement en Y. si un autocollant de randonneur donne l’impression qu’il faut aller à gauche, il faut en fait prendre la route à droite, qui monte davantage. En fait, cherchez les panneaux qui indiquent la Casba au départ, quand vous avez une hésitation.

Casba, Randonnée Le Chasseron, canton de Vaud (Suisse)

D’autres vaches décident de se promener en troupeau mais pas de trace du.de la bouvier.ière (le berger pour les bovins, oui je suis allé voir dans le dictionnaire 🙂 ). On entre maintenant bien dans la randonnée, avec une première pente un peu plus raide mais toujours agréable.

Randonnée Le Chasseron, canton de Vaud (Suisse)

J’en profite pour papoter avec deux dames de la région qui entament cette randonnée pour préparer le chemin de Compostelle.

Au loin, j’entends de la musique et je décide donc de laisser les dames continuer leur randonnée et me laisse guider par la musique vers la Casba.

Randonnée Le Chasseron, canton de Vaud (Suisse)

La Casba est à gauche (panneau rouge). Pour continuer la randonnée, suivez le chemin emprunté par les deux personnes.

La Casba, première pause à la cabane hippie

La Casba, c’est un premier stop dans l’ascension vers le Chasseron, c’est aussi un lieu qui sort un peu du cliché suisse cher et carré. En arrivant, sur la gauche, une table remplie de sirop : on peut se servir à volonté pour 4 CHF (prix 2018).

La casba, randonnée du Chasseron, Suisse

Un groupe s’entraîne au djembé ; à quelques mètres, d’autres personnes sont attablées, occupées à profiter d’un bon repas ou à repérer les environs sur des cartes. L’ambiance est résolument détendue et conviviale !

J’aime ce côté sans chichi et les tenanciers sont un couple de retraités sympathiques et accueillants ; on y mange  à prix démocratique. Et j’aime ces grandes tablées où les gens se rencontrent.

Les Alvattes à quelques pas de l’ascension du Chasseron

En sortant de la Casba, il faut alors reprendre le chemin emprunté par les deux dames rencontrées un peu plus tôt: une plaine qui, on le sent, est une belle piste de ski l’hiver. Quelques minutes après seulement, on arrive à les Alvattes. C’est un restaurant avec une belle vue sur la piste. L’endroit agréable si on veut prendre le temps d’un bon repas au chaud ou si on veut contempler la vue en sirotant un café.

Café avalé, je reprends la route : c’est la dernière halte avant le sommet.

l’ascension du Chasseron

J’écris ascension mais la montée n’est ni technique, ni difficile. Cela monte un peu mais cela reste agréable. J’observe la végétation qui profite du début de l’été…

Randonnée du Chasseron

… et je tape la causette avec un escargot qui fait sa star ; je repartirai trente minutes plus tard. Lui, il assure en slow travel !

Randonnée du Chasseron

Doucement, je m’approche du sommet et je peux marcher au bord de l’arrête d’un côté…

Randonnée du Chasseron

… et admirer la vue sur Yverdon-les bains de l’autre de l’autre côté.

Randonnée du Chasseron

Certains sont en mode randonnée rapide voire trail, d’autres sont en couple avec leur chien et profitent du paysage. On retrouve aussi des familles : il y en a pour tout le monde. Ce que j’apprécie dans cette ascension, c’est qu’elle n’est point difficile et offre des vues à couper le souffle à 360 degrés.

Petit passage au restaurant du Chasseron au sommet, avant de redescendre. Entre le photo-reportage, la causette avec le mollusque et les arrêts à la Casba et aux Alvattes, cela fait 2h45 que j’ai quitté la gare alors qu’en principe, cela prend 1h50.

Je ne suis pas mal en slow travel non plus mais ça me convient car c’est une belle balade :p

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le restaurant et l’hôtel du Chasseron

Au sommet, on retrouve le restaurant et l’hôtel du Chasseron. On y retrouve un jeune homme, sa sœur et ses parents.

Hôtel du Chasseron

Le père a décidé de reprendre l’hôtel avec son fils, de l’aider à se faire la main avant de le laisser s’envoler. On sent que cette aide et la transmission est à la fois un challenge et une aventure humaine intéressante pour les deux hommes. On sent aussi une grande complicité entre le frère et la sœur qui me faisait craquer (mais je n’ai rien dit évidemment) : toute la famille s’est investi dans ce beau projet.

Bon, le restaurant et l’hôtel dans tout cela ?  Côté restaurant, c’est une nouvelle fois une ambiance à la bonne franquette. Si la salle à côté du bar va être rafraîchie, la terrasse intérieure offre une ambiance des plus conviviales avec une belle vue sur la ville d’Yverdon. Cela m’évoque la crêpe mikado et le chocolat chaud qu’on va dévorer en famille dans la véranda d’un restaurant, après une marche sur la sable de la mer du Nord en Belgique à l’automne : une halte bien méritée qu’on apprécie presque davantage que le chemin pour y arriver.

L’hôtel ressemble plutôt à un gîte d’étape ou une auberge de jeunesse : il y a des chambres individuelles certes mais surtout des chambres pour 3-4 personnes avec un lit superposé et un dortoir pour 10 personnes. Tout est propre et lumineux.

Redescendre vers la gare de Sainte-Croix

Une première partie de descente se fait dans la plaine qu’on pouvait observer depuis l’arrête. Puis, ou je me suis trompé de chemin, on tombe sur la route et on continue le long de celle-ci.

Randonnée du chasseron

J’avoue que les 3 derniers kilomètres, je les ai fait en voiture (un petit autostop ne fait jamais de mal, surtout quand on n’a pas fini de visiter Yverdon-les-Bains).

La randonnée du Chasseron, canton de Vaud, Suisse

Fiche technique de la randonnée Le Chasseron

  • Distance : 12km
  • Durée estimée : 4h
  • Dénivelé positif : 660 m /Dénivelé négatif – : 660 m.

Plus d’informations :

Comment arriver au début de la randonnée du Chasseron ?

Depuis Yverdon-les-Bains, le train CFF part deux fois par heure, à toutes les heures 6 et 36. Le trajet prend 35 minutes. Le trajet offre une vue imprenable sur la vallée…

Trains CFF d'Yverdon à Sainte-Croix

C’est un train local et il est possible d’y mettre son vélo (il faut acheter un ticket pour le vélo).


Merci aux offices de tourisme d’Yverdon-les-Bains – en particulier à l’accueil de Sylvie -, des cantons de Vaud et de la Suisse pour la préparation du blog trip, ainsi qu’aux Chemins de fer fédéraux suisses.

Close