Pour mon voyage de Montpellier à la Belgique à vélo, je voulais un sac à dos à installer sur mon porte-bagage pour y mettre des denrées alimentaires mais aussi avoir un sac polyvalent pour des randonnées d’une journée ou explorer les villes. Osprey m’a proposé d’essayer le sac à dos Osprey Hikelite 26L.

Osprey Hikelite 26L

Randonnée à Randa, Suisse. Photo © Vera Viaja

Osprey Hikelite : description générale

Ce sac est conçu pour la randonnée d’une journée et cette série “lite” (light) est d’une légèreté incroyable : 0.75kg. On ne le sent pas sur les épaules. Il est assez étroit : sont litrage est davantage en hauteur qu’en profondeur, ce qui permet aussi une bonne position de dos selon moi. Il a deux ceintures/sangles :

  • une ceinture aux hanches, correct mais je trouve le “clips” un peu fragile : il faut éviter de refermer une porte ou qu’une personne de 100 kg ou plus ne marche dessus ;
  • une sangle au niveau des pectoraux avec ajustement possible de la position verticale. On retrouve le traditionnel sifflet d’urgence de la marque.

Les compartiments

Le Hikelite est composé de 3 compartiments :

  • poche du dos, la poche principale qui contient aussi une poche intérieure pour y glisser des affaires de valeur ou un réservoir d’eau ;
  • la petite poche, un compartiment à accès rapide de petit litrage, qui permet d’y fourrer un peu n’important quoi (j’y mets souvent mes clés, ma boite à lunettes, de la petite monnaie). Il y a également un crochet pour les clés ;
  • la poche éloignée du dos est un compartiment ouvert où l’on peut mettre sa veste coupe-vent, une serviette humide un maillot : tout objet encombrant auquel on a besoin d’avoir vite accès ou qu’on ne souhaite pas mélanger avec les autres affaires, pour des questions d’hygiène par exemple.

Poches latérales, rain cover et panneau dorsal

Sur les côtés, deux poches permettent de transporter des bouteilles. Si les spécifications du modèle précisent qu’on peut mettre des bouteilles d’un litre, il faut apparemment que le sac soit bien rempli. De plus, les sangles pour maintenir la bouteilles sont trop basses selon moi : la bouteille est soutenue par le bas mais elle peut tanguer. Je conseillerai donc de privilégier des bouteilles de 600ml qui sont larges est pas hautes, de type gourde de vélo.

La rain cover est un plus à double usage : prévue dans une poche dans le fond du sac, il est facile de la déployer sur le sac en quelques secondes ; elle permet aussi de faire un petit coussin lorsqu’on dépose son sac sans délicatesse sur le sol. De couleur vert flashy, cette rain cover est en raccord avec la nature et bien visible (si on fait du vélo en ville par exemple).

Le panneau dorsal suspendu en filet offre un bon confort et une bonne position du dos. Le dos respire bien et cela évite une transpiration trop abondante.

A l’avant du sac, il est possible d’accrocher des bâtons de marche.

Mon avis sur le sac à dos Osprey Hikelite 26L

Quelle utilisation pour l’Osprey Hikelite 26L

J’ai testé le sac à dos d’avril à septembre :

  • pour un voyage à vélo de Montpellier à la Belgique et de Prague à Vienne : je l’accrochais sur le porte-bagage. J’y mettais de la nourriture, ma veste coupe-vent, etc. ;
  • lorsque j’ai exploré une ville ou un village ou pour faire une randonnée : mon appareil photo et un deuxième objectif, mon casse-croûte, etc..

Le fait qu’il soit étroit permet de le mettre sur le porte bagage sans problème et de pouvoir continuer à accéder aux sacoches. Sa légèreté et son confort pour le dos en fait mon meilleur ami au quotidien, encore aujourd’hui quand je dois juste prendre mon ordinateur (13 pouces) pour aller travailler chez un ami ou pour aller faire du badminton. Si vous voulez partir pour un weekend sans vous encombrer, il est parfait.

Le litrage est officiellement de 26L. Pour avoir testé le Osprey Radial 26L, j’ai l’impression que le Hikelite a une capacité moindre que le radial. La poche ouverte à l’avant du Hikelite est par contre plus large que sur le Radial, d’où le même litrage ? Quoiqu’il en soit, à l’aéroport, le hikelite passera comme une lettre à la poste tandis qu’on me pèse parfois le Radial car il semble plus massif. Par contre, si je n’avais qu’un seul sac pour un long weekend et que j’emportais mon ordinateur portable, je préférerais sans doute le Radial.

les points positifs
Les points positifs

  • super léger, confortable et aide à une bonne position du dos;
  • parfait pour une journée de randonnée ou de découverte d’une ville ;
  • parfait pour aller au fitness, aller au travail avec son ordinateur dans le dos ;
  • il prend peu de place, le remplissage se fait davantage en hauteur ;
  • confort optimisé et aération du dos avec le panneau dorsal en filet ;
  • un poche à accès rapide pratique  ;
  • deux poches latérales pour de l’eau : cela permet de prendre pas mal d’eau tout en aillant le poids bien réparti ;
  • possibilité d’accrocher un réservoir d’eau.

like
Les points négatifs

  • les clips de la ceinture sont faits dans un plastique un peu fragile, je l’ai cassé (soit avec une porte, soit quelqu’un a marché dessus, je ne sais pas à quel moment) ;
  • le tissu est très fin (vu qu’il est léger) et donc plus fragile. Ceci dit, Je l’utilise depuis des mois et je ne l’ai pas détérioré mais si on fait de l’escalade ou de la randonnée et qu’il faut se frotter à des parois, il faut être vigilant à mon avis ;
  • les sangles pour fixer les bouteilles d’eau aux poches latérales sont trop basses pour avoir une bouteille d’eau d’1L comme annoncé sur le site, il faudrait donc avoir des bouteilles de maximum 600-700ml, de préférence des gourdes standard pour vélo.

Conclusion du test du sac à dos Osprey Hikelite 26L

L’Osprey Hikelite est un bon sac polyvalent pour une journée. On peut :

  • y mettre des petites chaussures et des vêtements de sport (badminton, escalade, etc.);
  • mettre un ordinateur 13 pouces et son lunch ;
  • explorer la ville ou faire une randonnée et emporter son appareil photo et son lunch.

Il a deux poches latérales donc il est possible d’emporter deux bouteilles, bien qu’il n’est pas idéal d’avoir des bouteilles de plus de 700ml a priori.

La poche “fourre-tout” est vraiment un élément que j’adore des sacs Osprey. Tout comme le panneau dorsal en filet qui permet une bonne aération du dos et un bon confort : deux éléments que l’on retrouve sur le sac Osprey Radial.

Une de ses qualités premières est sa légèreté ; elle vient avec le désavantage de matériaux plus fins et donc plus fragiles

Le prix, de 90 euros (Prix Belgique, 2019) est tout à fait cohérent : il présente moins de complexité technique que le radial qui est à 150 euros (poche latérale fermée, structure pour le garder debout, porte lumière pour vélo, porte-casque, etc.).

En résumé, hormis la fragilité du clip de la ceinture et les sangles pour les bouteilles qui auraient pu être plus hautes, ce sac est d’une efficacité redoutable.

Vous pouvez retrouver le sac sur Osprey.com. Vous pouvez aussi l’acheter sur le site d’Amazon ou dans des magasins de sport spécialisés en outdoor.

Alors, es-tu prêt pour l’aventure ?

Osprey hikelite

Photo © Vera Viaja

Close