Lors de mon voyage au Mexique, je voulais prendre une semaine de cours pour améliorer les bases d’espagnol que j’avais avec mon premier voyage en Amérique latine en 2014. A l’époque, j’avais déjà pris des cours et cela m’avait vraiment apporté une expérience locale enrichissante : rien de tel que de pouvoir parler, ne serait-ce qu’un peu, dans la langue des habitants.

Alors voilà, j’ai décidé de m’arrêter un peu à Mérida et j’y suis finalement resté un mois et demi (le cœur à ses raisons…). J’ai contacté l’école d’espagnol Habla qui m’a offert une semaine de cours pour la tester et me faire une idée de ce qu’elle propose.

Ecole d'espagnol à Mérida, Habla

Pourquoi prendre des cours d’espagnol au Mexique et à Mérida ?

Le Mexique est une pays d’Amérique latine où la langue officielle est l’espagnole ; il y a aussi des langues locales qui sont encore parlées dans les villages et qui ont survécu à la colonisation espagnole du début du 16e Siècle, comme la langue maya.

Malgré une proximité relative avec les Etats-Unis d’Amérique, beaucoup de Mexicains ne parlent pas anglais. Généralement, les Mexicains qui parlent anglais :

  • vivent soit proche des EUA ;
  • soit sont dans le tourisme ou travaillent pour une entreprise internationale ;
  • ou sont orientés vers les cultures étrangères, que ça soit via les écoles privées ou par goût personnel d’apprentissage et de curiosité.

Connaître une seconde langue n’est pas une norme au Mexique. Il se peut donc que vous soyez limité dans votre communication avec les personnes locales si vous ne connaissez pas l’espagnol.

Mérida est considéré comme l’une des villes les plus sûres du Mexique ; elle est en tout cas une ville agréable à vivre et à découvrir : à taille humaine et avec pas mal de culture. Il est donc intéressant de s’y arrêter un petit temps.

Et puis, c’est une langue latine si belle, qui transmet tant la passion. Pour les francophones, c’est d’autant plus aisé que pas mal de mots peuvent être reliés à nos mots de la vie de tous les jours ou au jargon scientifique. Et la grammaire est relativement similaire. C’est donc un plaisir d’apprendre car on progresse rapidement.

Pourquoi avoir choisi l’école Habla à Mérida ?

L’école d’espagnol Habla à Mérida a une très bonne réputation : que ce soit sur internet, avec des avis proche de la perfection, ou auprès des habitants de Mérida à qui je posais la question. Au-delà des cours, il y a aussi des activités optionnelles organisées.

Présentation de l’école et de la pédagogie

Habla est une école de cours d’espagnol et aussi d’anglais. Ceci dit, les formules sont différentes pour les étrangers qui apprennent l’espagnol et pour les hispanophones qui apprennent l’anglais : on ne voit que rarement les étudiants qui apprennent l’anglais.

Pendant la semaine d’apprentissage, ce sont 17h30 de cours, ainsi que périodes informelles de discussion et d’échanges autour de repas et deux activités culturelles qui sont proposées. On s’immerge dans l’espagnol dès l’entrée dans le bâtiment et par la meilleure des manières : un petit-déjeuner tous ensemble à une grande table.

Tous les groupes, quelque soit leur niveau, ont le même thème pour la semaine et le même professeur. Les professeurs sont hispanophones mais pas forcément du Mexique. Pour ma semaine, ce sera : l’immigration.

J’étais étonné qu’un thème aussi peu consensuel soit choisi : de l’audace et finalement, pourquoi pas vu que cela permettra d’avoir des débats. Par la suite, j’apprendrai que beaucoup de professeurs sont aussi engagés dans des associations, ce qui influence sans doute le choix des thématiques.

Les cours sont principalement donné en espagnol, mais dans les niveaux débutants, les professeurs reprennent parfois une explication en anglais.

On alterne théorie et pratique, et on est principalement dans de la pédagogie active et orale : on va aborder un peu de grammaire et de conjugaison qu’on va directement mettre en pratique par la suite via le thème de la semaine.

Pour compléter les cours, l’école organise deux activités culturelles sur la semaine, en après-midi. Cela permet encore une fois de pratiquer l’espagnol dans un contexte différent et cette fois-ci, en dehors du thème de la semaine. Cela amène les étudiants à s’intéresser à la culture locale et à visiter des quartiers non-touristiques ou découvrir des institutions moins visibles dans des quartiers touristiques : cela permet de mieux s’approprier la ville.

Déroulement d’une journée de cours chez Habla


9h-9h30, accueil et petit-déjeuner léger

On arrive à Habla et on est reçu avec un petit-déjeuner : les élèves et professeurs arrivent au compte-goutte dans la cour intérieure et on nous incite à ne parler qu’en espagnol. Lorsque j’y étais, il y avait une grosse moitié d’élève états-uniens, de 30 à 70 ans. C’est drôle d’entendre leur accent en espagnol, ça demande aussi parfois de la concentration.

Certains sont plus ou moins à l’aise et d’autres repassent vite à l’anglais mais il n’y a ici aucun jugement. Le professeur continuera en espagnol et après un moment, dira peut-être quelques mots en anglais pour la compréhension avant de continuer en espagnol.

Ecole d'espagnol à Mérida, Habla

9h30-11h30, première partie de cours

Cette cession de deux heures est en fait un ensemble d’exercices et donc, la dynamique du cours change toutes les 10-30 minutes dont des périodes plus ludiques, ce qui évite d’être surchargé cognitivement.

Je suis dans un groupe (de deux personnes), le second groupe le plus débutant. Je suis en fait entre deux eaux : j’ai déjà pris une semaine de cours d’espagnol il y a 4 ans mais sans la pratique, j’ai perdu un peu de mon espagnol.

Le niveau avec ma camarade de classe peut sembler similaire au début mais à force, je vois aussi que j’ai plus de facilités car l’espagnol est une langue latine tout comme le français ; et en dehors des cours, je vois des amis hispanophones donc je capte plus facilement et surtout, je me force à ne pas abandonner et à ne pas parler en anglais quand j’ai des difficultés à trouver mes mots en espagnol

Ecole d'espagnol à Mérida, Habla

Les mots d’encouragement de la professeure à Michelle

Les petits groupes permettent de ne pas s’ennuyer (maximum 7 personnes) et les exercices, s’ils restent cadrés, sont relativement ouverts au développement des facultés donc vous pouvez allez plus loin dans l’exercice que la demande de base et ainsi continuer à progresser à votre rythme.

Ecole d'espagnol à Mérida, Habla

Les cours d’espagnol chez Habla sont donnés en petits groupes, jusqu’à 7 élèves.


11h30-12h, la pause et le délicieux lunch.

Après deux heures de cours, et malgré le petit-déjeuner léger, il est temps de passer au plat de résistance. Et la cuisinière est un cordon bleu ! Chaque jour, elle concocte une cuisine mexicaine variée et succulente. On ne parle pas de plat bourratif comme au restaurant mais d’une quantité et d’une qualité gustative vraiment appréciable : le repas fini, cela nous donne envie d’être déjà demain !

Pendant cette demi-heure de pause, les étudiants et professeurs se retrouvent tous ensemble à cette grande table et continuent d’échanger en espagnol de manière informelle. Il n’y a là aucun thème donné ; les professeurs se mettent un peu partout autour de la table pour échanger avec les étudiants qu’ils n’ont pas en classe et les discussions tournent autour du quotidien, de la ville, des activités touristiques, des événements culturels à venir, etc.

Ecole d'espagnol à Mérida, Habla


12h-13h30, deuxième partie de cours.

La pédagogie est similaire à la première séance de cours.

L’après-midi, il est temps d’explorer la ville

Il n’y a pas de cours organisé l’après-midi. Deux fois par semaine, des sorties culturelles sont organisées juste après la deuxième session de cours.

La sortie proposée peut dépendre des activités culturelles du moment (comme une exposition temporaire). L’école est bien implantée dans la ville et connaît la majorité des lieux culturels, des plus connus aux plus discrets, comme ce centre d’archivage où nous étions allés et qui n’est normalement pas ouvert au public. Et il faut comprendre le mot “culture” au sens large : cela va du cours de salsa, au cours de cuisine en passant par la visite d’une musée.

En tant que photographe, c’était évidemment une chance merveilleuse d’aller au centre d’archivage de photos de la région de Yucatan et d’y voir des photos d’époque, ce qui sera complété par des peintures de Mérida du début du 20e Siècle, lors de la visite du musée de la ville.

Pendant ces visites, on essaie aussi de parler en espagnol, de poser des questions aux personnes qui nous reçoivent dans leur établissement : on s’exprime face à une personne qui n’est pas du monde scolaire et cela nous efforce d’essayer de la comprendre quand elle nous répond. Un exercice intéressant qui nous permet d’évaluer où l’on se trouve dans la compréhension réelle au quotidien.

Le dernier jour de cours de cours

Le vendredi, on continue un peu les cours mais surtout, on prépare une “représentation” : la dernière heure de cours, on réunit les étudiants de tous les niveaux afin qu’ils présentent un texte, une conversation, une scénette afin de pouvoir montrer l’aboutissement du travail de la semaine. Si cela empiète sur les heures des cours, cela permet aussi de mobiliser les connaissances apprises et de les résumer dans un exercice ludique.

Résultat après une semaine ?

Mon espagnol a évidemment progressé car je voulais vraiment apprendre et qu’une immersion journalière de 3h30 de cours en petit groupe, ainsi qu’une heure de conversation informelle, ça t’amène à des résultats si tu es motivé d’apprendre. Je pense qu’il faut aussi se forcer à relire ses notes, une heure par jour, après les cours. C’est compliqué car la ville et ses activités t’appellent et les heures défilent rapidement à Mérida.

Toutefois, je pense qu’une semaine de cours est un peu court (cela ne reste que 17h30 en classe) et il faut donc compter 2-3 semaines pour constater une belle évolution durable. De plus, je pense qu’il est nécessaire de pratiquer en dehors des cours : aller au marché, discuter dans un bar ou faire des rencontres couchsurfing avec des locaux, aller à des événements locaux ou des parcs et écouter les gens parler et essayer de comprendre les conversations pour s’entraîner et entendre différents accents.

Est-ce que je recommande l’école ?

L’évaluation qui suit est personnelle et répond à mon expérience et à ce que je trouve important. A vous de faire le tri par rapport à ce j’écris.

La qualité des cours

Les professeurs ont des bonnes méthodologies de cours, sont dynamiques, patients et s’organisent pour dynamiser les périodes de cours en plusieurs petites activités de 10 à 30 minutes. Les professeurs sont intelligibles et s’adaptent au niveau de l’étudiant. Par ailleurs, les professeurs se réunissent après les cours pour évoquer la journée et pouvoir ainsi s’adapter pour les jours suivants.

Je trouve que c’est un enseignement de qualité, à l’écoute des besoins et des difficultés et qui nous amène à progresser, notamment grâce à des cours en petits groupes.

Les petits plus

Les repas sont un avantage que l’école à bien compris : la cuisinière prépare chaque jour de la semaine un petit repas délicieux et la variété des plats est un plaisir qui nous donne hâte d’être à la pause.

La cour et les moments de discussion informels sont apportent des moments de convivialité dès l’arrivée au matin.

les activités culturelles nous amènent à découvrir des lieux moins connus et de sortir du thème de la semaine dans une ambiance décontractée.

En résumé :

les points positifs
Les points
appréciés

  • l’accueil et l’encadrement, la gentillesse et les compétences des professeurs ;
  • des professeurs passionnés ;
  • le traitement d’un sujet précis qui sort du contexte de la vie de tous les jours permet d’éviter de n’apprendre uniquement que des mots basiques. Cela permet aussi d’approfondir le champ lexical de ce thème ;
  • l’espace de rencontre est agréable et ces moments de discussions informelles sont bien pensés ;
  • les activités culturelles qui permettent d’apprendre davantage sur différentes facettes de la ville et de pratiquer l’espagnol dans un contexte réel ;
  • les déjeuners sont délicieux et variés.

like
Les points
moins appréciés

    • j’aurais aimé évoquer deux ou trois thèmes sur la semaine pour varier les plaisirs mais je pense que les cours sont pensés pour y rester deux ou trois semaines minimum ;
    • les professeurs sont engagés dans la société civile et donc cela peut donner des échanges de vue un peu animé ;
    • j’aurais apprécié avoir plusieurs professeurs sur la semaine pour varier davantage la dynamique et les accents.

En conclusion

La qualité des cours est bonne et le cadre d’étude est sympa. Le prix (325USD) semble être adapté davantage au marché américain ; c’est un peu plus cher et il y a moins d’heures de cours qu’à l’école ECELA au Chili… mais il y a la super cuisine mexicaine 🙂 Ce fut une bonne expérience et la possibilité pour moi de remettre en route la pratique de l’espagnol et d’ainsi avoir davantage de facilités à parler et à apprendre par moi-même par la suite.

 

Le site officiel de l’école d’espagnol Habla à Mérida, Yucatan, Mexique.

Close